Réussir à l'université


Réussir à l'université 

Il y a deux ans, je rentrais dans la vie étudiante en allant à l'université sans trop savoir dans je me lançais parce que c'était l'inconnu total. De plus, ce n'étais pas un choix réfléchi mais plutôt par dépit, alors la peur de l'inconnu était d'autant plus grande que je n'étais pas sur que la filière me plairait. Après mon article sur comment trouver un job étudiant, je vais vous parler de l'université. Le changement entre le lycée et les études supérieures est assez important alors je te donne quelques conseils pour réussir ta première année à l'université sans trop de stress. - Prenez une boisson et de quoi grignoter parce que cet article va vraiment être très long.. Mais j'ai essayer de le rendre le plus complet possible. 

▼▼▼▼

Les petites différences avec le lycée : 

+ l'emploi du temps. Selon la filière que vous prenez, votre emploi du temps sera plus ou moins fourni. Par exemple, j'étais en sociologie, j'avais alors un emploi du temps avec 20 heures par semaines de cours. C'est peu. Certains disent même qu'on ne bossait jamais. Sachez juste, que certes, vous allez peut être avoir peu d'heures de cours, mais le travail personnel à fournir à la maison est tout aussi important. Vous allez devoir faire des recherches, préparer des exposés, préparer vos cours, lire des livres... Alors même avec 20 heures de cours par semaine, je vous assure, à l'université on travaille tout autant à la maison. Ce qui équivaut à peut près à 40 heures de travail par semaine. De plus, votre emploi du temps peut être fixe durant tout le semestre mais il peut aussi changer toutes les semaines. 

+ le calendrier scolaire. Au lycée, le temps scolaire est divisé en trimestres. A l'université, ce temps scolaire est semestriel. Vous avez donc 12 semaines de cours, les partiels et encore 12 semaines de cours, les partiels et c'est tout. A l'université, il n'y a pas toutes les vacances scolaires. Vous n'allez pas avoir vos deux semaines de vacances en octobre par exemple mais juste une seule semaine. Et enfin, la fin des cours à l'université est généralement autour de mi-mai. Les partiels du second semestre se déroulent généralement début mai et ensuite c'est fini. 

+ le site internet de l'université. Sachez que vous allez avoir une boite mail, soit une webmail avec la fac. Cela permet aux enseignants de vous envoyez des mails sans que cela soit sur votre boite mail personnel. Vous pouvez aussi leur envoyer des mails pour poser vos questions.. Vous avez aussi la possibilité d'envoyer des mails à l'administration en cas de problème quelconque. Vous avez aussi en période d'examens, la possibilité de voir vos résultats sur le site directement. Il y a aussi Madoc, qui permet aux enseignants de vous transmettre des documents, diaporama, etc... 

+ la carte étudiante. Il est nécessaire que vous la gardiez toujours sur vous lorsque vous êtes à l'université. Il est possible de mettre de l'argent dessus afin qu'elle vous serve de carte pour payer votre déjeuner au crous ou à la cafétaria du campus. Parfois, elle peut aussi être intéressante en ce qui concerne certaines activités, c'est à dire avoir des réductions au cinéma, certaines boutiques... 

+ le campus. Le lycée, c'est relativement petit, pratiquement tout le monde se connait. En revanche, à l'université, toutes les universités sont plus ou moins à coté, regroupés en un même endroit, ce que l'on appelle donc le campus. La différence avec le lycée aussi, c'est que les bâtiments sont vraiment très grands. Il y a de quoi se perdre les premiers temps. Vous inquiétez pas, vous n'aller être amener à être que dans certaines parties des bâtiments parfois, alors vous allez vite trouver vos marques. Sur le campus, il y a des R.U, soit des restaurants universitaires. Ils ne sont pas trop cher et il y a pas mal de choix de repas. Mais c'est toujours pleins de monde.. Alors, il y a l'alternative des cafét' universitaires, qui sont présentes à peut près au sein de toutes les universités ou encore des food-trucks, quelques uns sont présents sur le campus. Au sein du campus, il y a aussi le pôle étudiant. Vous pouvez y déjeuner au chaud mais c'est aussi un lieu où vous pouvez aller poser vos questions. C'est le lieu de la vie associative et culturelle étudiante
Par exemple à Nantes, les facs de droit, lettres, langues et sciences humaines constituent le campus tertre. Par contre, la fac de sciences est un peu plus éloignée. 


▼▼▼▼

Les enseignements : 

Ils sont bien évidemment différents du lycée. La plupart du temps, tous les enseignements sont à peut près liés entre eux. Il y a différents types d'enseignements : 

+ les C.M, soit les cours magistraux. Ce sont des cours donnés en amphithéâtre où sont réunis beaucoup d'étudiants, soit entre 200 et 500 étudiants parfois, cela dépend de la taille de l'amphithéâtre mais aussi du nombre d'étudiants dans la promo. Ce sont des cours relativement important, conséquents en terme de prises de notes. Généralement, les cours magistraux durent minimum 2 heures mais cela peut être bien plus important selon la filière que vous avez choisi. 

+ les T.D, soit les travaux dirigés. Ce sont des cours donnés en petit groupe d'étudiant, 20 - 30 étudiants par groupe généralement. Durant ces cours il est plus facile de poser des questions en cas de difficultés à la compréhension du cours. Le professeur présent peut plus facilement venir en aide individuellement. Les travaux dirigés sont généralement en lien avec une ou plusieurs autres matières

+ les T.P, soit les travaux pratiques. Je ne pourrais détailler ce point car je n'ai pas eu affaire à ce type d'enseignements mais sachez qu'il existe dans certaines filières à l'université. 


▼▼▼▼

Les modalités de validation / examens : 

Ils sont différents du lycée puisque les modalités de validation ne sont pas les mêmes. 

+ les C.C, soit les contrôles continus. Ce sont des examens qui s'effectuent plusieurs fois au cours du semestre afin de vérifier vos connaissances. 

+ les oraux. Ils peuvent être sous la forme d'exposé au cours du semestre ou à la fin du semestre, cela peut aussi être un compte-rendu de stage, une modalité de validation pour les langues vivantes... 

+ les partiels. Ce sont les examens finaux de fin de semestre et généralement ce sont aussi les plus stressant. Si les autres se passent en cours de semestre, ces examens signent la fin des 12 semaines de cours que vous venez de suivre. Il faut apprendre tous les enseignements des 12 dernières semaines, ce qui peut être difficile si on ne s'y prend pas à l'avance. Si la promo dans laquelle vous êtes est grande, sachez qu'il est possible que vous passiez vos partiels dans un gymnase ou de grandes salles immenses avec un nombre de tables individuelles énorme. Cela impressionne vraiment la première fois. 

+ les rattrapages. Lorsque vous recevez vos résultats aux examens, il est tout à fait possible que vous n'ayez pas validés toutes vos unités - parfois certains enseignements sont regroupés, c'est ce que l'on appelles les unités -. Dans ce cas, vous allez êtes directement inscrit sur les listes de rattrapages. Mais pas de panique ! Vous ne rattrapez que les matières où vous n'avez pas eu la moyenne. Par exemple, dans votre unité où vous avez deux matières, à l'une vous avez 4/20, à l'autre 16/20. En admettant que le coefficient soit le même, vous avez une moyenne de 10/20. Vous n'avez donc rien à rattraper - sauf si vos modalités de validation sont différentes, parfois il est obligatoire d'avoir la moyenne, soit 10/20 pour TOUS les enseignements -. En revanche, si vous avez 6/20 à une matière et 8/20 à l'autre, avec votre moyenne de 7/20 pour cette unité-ci, vous allez devoir repasser les examens pour les deux matières. Mais encore une fois pas de panique, au moment voulu, les enseignants sont là pour tous vous expliquer correctement ! 
Beaucoup disent que les rattrapages sont plus faciles que les examens, je ne trouve pas que ce soit vrai. Parfois, certains rattrapages sont bien plus compliqués. Et je parle en connaissances de causes, ayant été en première année, au rattrapage pour le premier mais aussi pour le second semestre. L'objectif des rattrapages, est qu'à la fin, vous ayez au total une moyenne supérieur à 10/20 - ou comme dit précédemment, 10/20 dans toutes vos matières -. Alors, si vous devez repasser 8 matières, ne vous inquiétez pas, c'est faisable. Avec un peu de travail, on y arrive. Je l'ai fait et j'ai réussi à valider mon année grâce au fait d'avoir repasser 8 matières. 



▼▼▼▼

Méthodologie :

Il y a certaines choses qu'il faut mettre en place dès le début des cours. Je sais, on le dis à chaque fois "cette année, je m'organise, je révise dès le début, je fais des fiches... " Ne me dis pas que non, on l'a tous déjà dit au moins une fois dans notre scolarité et on oublie déjà dès la troisième semaine de cours ! Mais à l'université, ce sont des petites choses qui faut vraiment tenir sur le long terme si on ne veux pas sombrer sous une tonne de révisions à la fin du semestre lorsque arrive les partiels et qu'on ne veux pas faire une dépression ! 

+ aller en cours / écouter. Ca va de soit mais il est toujours bon de le rappeler quand même. C'est vraiment très important. Le fait d'écouter attentivement en cours vous permettra durant les examens de se souvenir de petites anecdotes de l'enseignant qui feront que peut être vous vous souviendrez de la partie du cours en lien. Aller en cours est aussi indispensable parce que sinon vous n'aurez pas le cours en question. Alors certes vous pouvez peut être récupérer les prises de notes de vos camarades mais ce n'est pas la meilleure idée parce que les autres n'ont peut être pas la même façon que vous de prendre en notes. 
Par exemple, je prenais absolument tous ce que disait les enseignants alors que d'autres ne prenaient que des petits morceaux de phrases... imaginez la galère quand on n'assiste pas au cours et que l'on doit prendre les notes des autres. 

+ retravailler ses notes. Quand on voit tous ce que l'on écrit en deux heures, je vous assure, ça démoralise de devoir retravailler ses notes mais c'est vraiment un bon point de le faire. Ca permet de se souvenir de petites choses que l'on n'avait pas spécialement écrit, de reprendre ses phrases et les reformuler correctement. 

+ préparer les prochains cours. Ce conseil va de paire avec le précédent. Préparer les prochains cours va permettre de se remettre le cours en tête et savoir de quoi on parle lorsque le cours débute. Souvent, vous avez un cours qu'une seule fois par semaine.. 

+ prises de notes préférées. Prenez l'outil de prise de notes que vous préférez. N'ayez pas peur du regard des autres concernant ce point. N'hésitez pas à prendre votre ordinateur si vous préférez - généralement à l'université les enseignants ne sont pas contre -, votre cahier si vous aimez mieux... Cela peut même permettre à d'autres qui ont peur de se lancer de vous suivre. 
Par exemple, au début de ma première année, personne ne prenait son ordinateur, mais moi, j'avais du mal à suivre le cours, je n'arrivais pas à prendre mes notes, alors j'ai décidée d'apporter mon ordinateur. Ils m'ont tous regardés bizarrement le premier jour mais finalement, quelques jours après, ils m'ont tous suivis. 

+ aller à la B.U, soit la bibliothèque universitaire. Pour ceux qui n'aiment pas la lecture, vous allez certainement penser que cela ne sert à rien. Mais sachez que c'est aussi un lieu très calme, propice à l'apprentissage. Vous ne serez pas confronter à toutes les distractions qu'ils peut y avoir chez vous : télé, ordinateur... Cela permet de pouvoir réviser tranquillement, parfois en petites groupes. D'ailleurs, on remarque que les B.U sont prises d'assauts en périodes d'examens par les étudiants. Les tables sont difficiles à trouver ! 

+ utiliser le tutorat. Certaines universités utilisent un système de tutorat pour les étudiants. Il s'agit d'étudiants en master par exemple, qui se proposent pour aider les étudiants de première année dans la rédaction de compte-rendu, de mémoire... Cela permet d'avoir un avis supplémentaire de la part d'étudiants ou même parfois de jeunes enseignants. Parce que oui, il est tout à fait possible que vous ayez des enseignants parfois âgés de seulement 3-4 ans de plus que vous. Et puis cela permet aussi de pouvoir poser des questions sur l'organisation... 


▼▼▼▼

A ne pas faire : 

Bon il y a des choses qu'il faut faire mais il y aussi des choses à ne pas faire. 

+ sécher. Ca va de soit évidemment, après vous avoir dit d'aller en cours, je ne vais pas vous conseiller de faire le contraire ! 

+ ne pas connaitre le nom de ses enseignants. Ca parait peut être idiot dit comme ça, mais je vous assure, connaitre le nom de ses professeurs est indispensable. Pour l'anecdote, je me suis retrouvée en partiels à avoir un sujet avec trois noms d'enseignants différent. Etant en dispense d'assiduité, je n'étais jamais allée dans le cours dont je passais l'examen. Le gros stress de ne pas savoir le nom de l'enseignant. Par chance, j'avais choisi le bon sujet en référence avec la bonne enseignante mais je ne vous conseil pas du tout de faire ça !! C'est un stress inutile et cela peut vous jouez des tours... 

+ travailler au dernier moment. C'est une très mauvaise idée de travailler au dernier moment les cours, soit juste avant les examens finaux. Vous allez vous mettre une pression énorme pour réussir à apprendre 40 pages par cours, ce qui est juste énorme si vous le faites en une semaine par exemple, ou la veille du partiel. J'admire ceux qui y arrivent - d'ailleurs ma copine Manon c'est ce qu'elle faisait, j'ai toujours trouvé ça fou ! - mais je ne vous le recommande pas forcément. C'est du bourrage de crâne à fond pour réussir à tout retenir, ou du moins le plus important et ce n'est pas spécialement bon pour le moral ! 


J'espère que cet article vous aura été utile. C'est un très long article mais j'ai essayer de faire en sorte qu'il soit le plus complet possible. C'est le genre de petites choses que j'aurais bien aimé connaitre avant d'arriver dans le monde des études supérieures. 


Que faites-vous comme études ? 

Dites moi tout en commentaires ! 
Retrouver moi sur Instagram || Twitter || Hellocoton
Marion

Share:

10 commentaires

  1. C'est vrai nos articles se ressemblent, mais le tien est tout aussi complet avec même des détails en plus que je n'ai pas pensé à dire, très bien fait ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est pour ça que je t'ai envoyé un message ! Merci beaucoup :)

      Supprimer
  2. Coucou ! J'aurai aimé découvrir ton article il y a encore 7 ans, lors de ma 1ere rentrée universitaire où j'ai été totalement dépaysée. Nouveau langage et nouvelle organisation, j'ai du m'adapter assez vite ! Ton article permet de s'y préparer plus sereinement ;)
    https://la-parenthese-psy.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton petit mot ! J'espère qu'il pourra servir aux nouveaux étudiants qui se lancent dans ce monde différent de ce qu'ils ont toujours vécus pour le moment. On s'adapte vite effectivement mais c'est assez déconcertant au début.

      Supprimer
  3. J'ai trouvé ton article très bien construit. Après avoir validé tout un parcours universitaire mon meilleur conseil est d'être assidue en particulier au cm. Sinon les td tu te sentira complètement perdue et les notes des autres étudiants ne sont pas fiables... Plein de courage pour cette rentrée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup ! Effectivement c'est le meilleur des conseils. Pour les notes des autres, j'ai même entendu dire (est-ce vrai ?) que dans certaines filières, les étudiants faisaient exprès de ne pas donner les bonnes notes de cours... Bonne continuation à toi aussi !

      Supprimer
  4. Super article ma belle! Très complet ! Je suis d'accord avec tes conseils :)
    Des bisous

    RépondreSupprimer
  5. Merci beaucoup pour tous ces conseils, je rentre l'année pro à Sciencespo, c'est un peu une sorte de fac également donc tes conseils sont de rigueurs!
    Du coup tu as fait une année de sociologie c'est ça? Mais dans ta bio tu es maintenant dans la gestion, tu as changé au fur et à mesure?

    Bisous,
    Eléonore
    sofunnygirl.blogspot.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton petit mot ! J'espère du coup que mes conseils te seront utiles !
      Effectivement, j'ai fait deux années de sociologie et dès la rentrée prochaine, je me dirige vers un BTS de gestion. :)
      Bisous ❤

      Supprimer